VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)

2e semaine sans notre ami Mathieu mais plein plein de choses à dire malgré tout! Numéro très cérébral cette semaine…

D’abord un scoop!

Comme vous le savez peut-être déjà, le professeur Von a eu la chance d’être interviewé la semaine dernière par Lucile Zahnd, étudiante en Master de Communication Scientifique à l’Université de Strasbourg, pour un article à paraître  dans Le Grand Public de Mai 2011, ce qui a déjà donné lieu à l’illustration de Lucile que vous avez peut-être déjà vue la semaine dernière… Les bonnes nouvelles, c’est que

  1. Lucile nous accorde une interview dans le premier numéro de janvier, pour nous parler de sa formation et
  2. Elle a accepté d’illustrer certains sujets de Podcast Science, et cela dès aujourd’hui avec une première double-planche sur la plasticité neuronale! Lucile fait donc officiellement partie de la bande, WELCOME!!

Ensuite quelques petits retours avant d’entrer le vif du sujet:

  • sur SODIS d’abord, la méthode de stérilisation de l’eau contaminée par les seuls rayons du soleil, évoquée de manière peut-être un poil trop enthousiaste la semaine dernière. En effet, il s’avère après contrôle que la méthode marche, effectivement, mais pas parfaitement bien dans tous les contextes. J’ai (prof Von) bien sûr tout de suite ajouté les liens sur les différentes études à la fin du dossier lorsque j’ai pris conscience de la légèreté de mon sens critique en récupérant simplement des informations provenant d’une Ecole Polytechnique Fédérale, l’EAWAG sans les vérifier… Toutes mes excuses, à partir de maintenant, je double-checke tout avant d’en parler, promis.
  • sur MARS500, ensuite, l’expérience russe rapidement évoquée la semaine dernière, qui consiste à isoler 6 astronautes pendant 520 jours pour simuler un vol vers Mars, aller-retour. Plus d’infos sur le site officiel de l’étude, avec photos, journal de bord et tout! http://mars500.imbp.ru/en/index_e.html
  • Anh Tuan nous parle ensuite de l’énigme de Google et de son équation au tableau dans sa campagne de lancement de Chrome OS, résolue par l’équipe française de Jamendo grâce au logiciel Wolfram Alpha
    L'équation de Google

    La fameuse équation de Google

    Les liens de l’histoire:
    - la pub de Google: http://chrome.blogspot.com/2010/12/x-g-chrom-3.html
    - le logiciel Wolfram Alpha: http://www.wolframalpha.com

Les dossiers de la semaine enfin:

Un dernier petit plug

  • Pour Google Flu Trends (http://www.google.org/flutrends/ ) qui permet de prédire les épidémies de grippe avec 2 semaines d’avance sur les chiffres officiels (entendu dans le fabuleux podcast de Xavier Delaporte, sur France Culture: Place de la Toile, bon pour la plasticité neuronale!!)

Et les quotes

Sans Mathieu, on fait toujours ce qu’on peut…

“Any sufficiently advanced technology is indistinguishable from magic”
Traduction libre: “Toute technologie suffisamment avancée ne peut pas être différenciée de la magie”
(Arthur C. Clarke)

et…

“Science is not only compatible with spirituality; it is a profound source of spirituality.”
Traduction libre: “La science n’est pas seulement compatible avec la spiritualité; c’est une source profonde de spiritualité!”
Carl Sagan, qui évidemment était astro-physicien (pourquoi les mots ne viennent jamais au moment où j’en ai besoin? :( )

Voilà pour cette semaine!

On se retrouve peut-être la semaine prochaine, peut-être pas… Vu la période, on ne sait pas encore trop… On vous tient au courant!

Tout le meilleur!

A bientôt

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Podcast Science 16 - Le cerveau dans tous ses états, 5.0 out of 5 based on 1 rating
Tagged with:  
  • Pingback: Podcast Science: la plasticité neuronale | C'est pas (si) sorcier

  • http://brainfisch.wordpress.com brainfisch

    Merci pour une autre épisode interessante.

    Il faut savoir que la plasticité est beaucoup plus rapide quand on regarde ne niveau cellulaire, car les experiments dans les animeaux ont montrées que les synapses peuvent changer en quelques heures (voir par example ici: http://neuro.cjb.net/content/31/29/10481.short). Les methodes de volumetrie (regarder les volumes dans les differentes regions du cerveau) sont interessants, mais ils ne sont pas tres sensibles aux changements (c’est comme regarder la terre d’un avion et voir si le pays sur lequel on vole est pauvre ou riche – on peut le faire, mais les differences doivent etre grandes).

    Sur les methodes de l’IRM surtout l’IRM fonctionel il faut dire que c’est normalement pas en direct mais en plusieurs enregistrements avec une calculation statistique de l’effet du mouvement. C’est assez compliqué et est peut-etre assez interessant pour faire un dossier sur l’imagerie du cerveau (car beaucoup des études sont publies avec les images IRM).

    Et les interfaces cerveau/ordinateur sont aussi plus complexes que rapportée, car il a des patients qui maintenant peuvent bouger les bras robotiques. Mais les casques sur la tete sont beaucoup plus primitives, car ils regardent le signal de quelques millions de neurons ensemble et personne peut encore bien controller les millions de neurons a la fois. Mais comme toujours, ca va venir et j’espère de voir la magie dans quelques années ;-)

  • http://www.mfavez.com Mathieu

    @brainfish: merci pour ces compléments d’info, on reprendra les derniers commentaires que nous a envoyé récemment dans notre prochain épisode afin de les partager avec nos poditeurs :-)