VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.7/5 (3 votes cast)

Bonjour à toutes et à tous! Au menu de cette semaine:

Interview de la semaine

Nous avons la chance d’accueillir Marc Montangero, concepteur, réalisateur, expérimentateur, présentateur, cobaye de l’excellent  vidéoblog  LA CHIMIE POUR LES NULS (www.chimie.ch/nuls) qui répond à nos (très) nombreuses questions :)

Quelques news en vrac

  • De la part de François Udrea:
    “Portes ouvertes à l’observatoire de Lyon, qui comme son nom l’indique est à St Genis Laval, le 6 Mai. Ouverture des coupoles de la lunette coudée (la plus ancienne d’Europe en état de marche) découverte des ateliers du CRAL en particulier dans le domaine de la Specto (OASIS) beaucoup de clubs et stands, observation diurne et nocturne sous réserve météo”
  • De la part de Thibaut Lacroix:
    Le détecteur AMS rejoint l’espace: http://public.web.cern.ch/public/Welcome-fr.html
    Le 29 avril, le Spectromètre Magnétique Alpha (AMS) prendra son envol à bord de la navette spatiale Endeavour. Le détecteur AMS sera installé comme un module externe de la station spatiale internationale d’où il explorera l’Univers et ses origines à la recherche de l’antimatière et de la matière noire, en analysant avec une précision inégalée le flux des rayons cosmiques.
    Aux alentours de minuit dans la nuit du 21 au 22 avril, le Grand collisionneur de hadrons du CERN vient d’établir un nouveau record du monde d’intensité de faisceau auprès d’un collisionneur de hadrons, faisant entrer en collision des faisceaux avec une luminosité de 4,67 x 10^32cm^-2s^-1. Nouveau record mondial pulvérisé http://guydoyen.fr/2011/04/22/lhc-record-de-luminosite/
    Selon Rolf Heuer, directeur général du CERN, l’intensité de faisceau est la clé du succès du LHC. Plus l’intensité est élevée, plus il y a de données. Et plus on a de données plus le potentiel de découverte est important.
  • Enfin, le témoignage de Jerome, en réponse au dossier de la semaine dernière sur la synesthésie:

    salut a tous,
    D’abord felicitation pour vos excellents podcasts que j’ai découverts grâce à l’episode crossover avec scepticisme scientifique, et; oui! Je vous comfirme que commencer par le sujet principal est une bonne idée !!
    ——
    Je profite de l’occasion pour vous parler de mon expérience de synesthète, (l’occasion de parler de ça étant assez rare) qui chez moi prend la forme de : timbre/couleur,forme,mouvement. (Je me dis synesthète mais je ne me suis jamais fait scientifiquement contrôler en tant que tel ! la description de la synesthésie correspond parfaitement à mon ressenti).
    Par exemple, un ensemble de voix est un ovale rouge aux contours flous, une guitare en son clean est un filament bleu transparent, le piano est une sphère laiteuse, la basse un cylindre noir, la musique très compressée des radios FM par exemple me semble être au fond d’un puits noir en raison d’une exagération des basses fréquences.
    Mais aussi un autre phénomène du même ordre est que je ne peux m’empêcher de spatialiser la musique comme si je pouvais la voir d’un seul bloc, ainsi, par exemple: un quatuor à cordes de Bartók ressemble, en plus de sa couleur à un entrelacs hérissé d’épines,”tubular bells“de Mike Oldfield est un paysage métallique en nuance de noir gris et blanc de plaines et vallées plus ou moins profondes selon la durée des parties enchainées.
    Les paysages les plus saisissants pour moi sont ceux de la musique contemporaine et de la musique acousmatique,où les formes se ramifient, s’étirent ou se contractent comme des êtres vivants.
    J’ai découvert cette particularité tardivement, je ne pensais que ça en était une avant de constater que personne autour de moi ne ressentait ces impressions, et d’en avoir brièvement entendu parler à la radio. Je ne sais pas vraiment quand ça a commencé, si c’est arrivé progressivement ou non, il faut dire que jusqu’à l’age de 14 ans, je n’écoutais aucune musique et je ne me souviens pas si d’autres sons provoquaient des “visions”.
    —–
    Pour changer de sujet oserasi-je vous suggérer certains blogs qui pourraient vous inspirer, peut-être!

    voilà,
    je vous salue, et longue vie à podcatscience!

La quote de Mathieu

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles. – Sénèque

Rendez-vous la semaine prochaine (prochain enregistrement le jeudi 5 mai 2011), bonne semaine!

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.7/5 (3 votes cast)
Podcast science 34 – La chimie pour les nuls, 3.7 out of 5 based on 3 ratings